Les Brasseurs du Sornin - Histoire
Menu déroulant horizontal by Papinou
Histoire

 

La bière et son histoire

 

La bière est sans doute le breuvage fermenté le plus ancien jamais fabriqué par l'homme. C'est la boisson alcoolisée la plus vendue dans le monde. On pense généralement que sa découverte serait due à un concours de circonstances: une récolte d’orge destinée au pain, dévastée par la pluie, aurait germé. Exposée au soleil, puis contaminée par des levures présentes naturellement dans l’air : la bière était née.

 

Les premières traces concrètes de la bière (Sikaru en sumérien) remontent à 4000 ans avant J.-C. La Mésopotamie est le berceau de la bière. Des recettes écrites sous forme de hiéroglyphes et de pictogrammes ont été laissées par les civilisations primitives du bassin méditerranéen – sumérienne et égyptienne -

Les Égyptiens produisaient un breuvage à peu près identique, mais amélioré sur le plan technique. Pour leur part, les Chinois fabriquaient de la « t’ien tsiou », une bière verte non entièrement fermentée et faible en alcool et la « tsiou » une bière finie plus forte en alcool. Quant aux Grecs et aux Romains, ils associaient le vin d’orge aux barbares, puisque pour eux les civilisés buvaient du vin !

 

 Elle apparaît en Gaule au premier siècle avant J.-C. ; les Gaulois l’appellent Korma, et les Celtes, Cervoise, nom dérivé de Cérès, Déesse des moissons. 

Après la chute de l'Empire Romain et avec l'émergence du féodalisme et du christianisme, les monastères deviennent les principaux centres de l'apprentissage et de la culture. Les moines du Moyen-Âge s'intéressèrent alors au brassage de la bière et en viennent à améliorer la technique et les ingrédients utilisés. La bière peut ainsi se conserver plus longtemps et elle a un goût plus agréable, grâce notamment au houblon, dont l’emploi est imposé en 1435 par un édit de Jean sans Peur, Duc de Bourgogne. C’est à cette époque que la bière devient très populaire en Angleterre et en Allemagne (Bavière). Les Anglais l’amènent en Amérique en 1620, lors de la colonisation. 



Les découvertes de Pasteur, en 1876, sur les ensemencements par cellules pures de levure, et l'invention des machines frigorifiques à la fin du XIXème siècle, permettent un essor considérable de la bière. On aboutit aujourd'hui, à une bière aux goûts variés et consommée dans les quatre coins du monde : la consommation mondiale avoisine actuellement le milliard d'hectolitres et vient en deuxième place des boissons élaborées, juste derrière le thé. 

 

Les Gaulois, eux, considéraient la bière comme une boisson sacrée à laquelle ils associaient des divinités, Cérès, déesse des moissons, Sucellus, dieu de la Cervoise.

 

Des moines d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique et de France vont aussi se lancer dans la fabrication de la bière. Ils ont même été à l’avant-garde dans l’utilisation du houblon comme aromate. Au Xe siècle, la concentration urbaine va favoriser le développement des brasseries et rentabiliser la profession de maître-brasseur. D’ailleurs, les brasseurs vont s’organiser en corporation contribuant ainsi au respect de la profession. Du même souffle, pour assurer la qualité du produit, la Bavière édicte en 1516 la Loi de la pureté de la bière, qui s’applique encore de nos jours. Une chose intéressante à noter, ce sont les femmes qui vont exercer le métier de brasseur jusqu’à la fin du Moyen Âge. L’utilisation de houblon ne se répandit qu’à partir du XVème siècle et devança très vite les autres plantes amères qui aromatisaient à l’époque la bière (gentiane, coriandre, absinthe, sauge ou lavande).
 

Au XVIIe siècle, la bière va tenir le coup devant la concurrence d’un flot de nouvelles boissons telles le cognac, le chocolat, le café, etc. À la même époque, l’expansion des villes et l’amélioration des moyens de transport favorisent l’essor des grandes brasseries.
 

Au niveau de la fabrication, il faudra attendre le milieu du XIXe siècle pour assister à une évolution radicale des techniques grâce notamment au développement de la verrerie, des appareils de filtration, du soutirage sous-pression, de l’embouteillage et de la réfrigération. À la même époque, les recherches scientifiques sur les micro-organismes vont permettre de mieux comprendre et maîtriser le processus de la fermentation alcoolique, d’améliorer les conditions sanitaires des brasseries et de produire une boisson plus saine et plus claire. À cet effet, la contribution de Louis Pasteur a été très importante.
 

Si l’histoire de la bière continue d’évoluer, le produit se fabrique encore par la fermentation naturelle à la vieille mode d’autrefois. Depuis l’ancienne Égypte, les procédés de fabrication de la bière sont pérennisés, comprenant les étapes successives de maltage, de brassage, de fermentation et de garde. Les changements sont plus frappants au niveau des récipients qui eux ont grandement évolué avec le temps. Les bouteilles, canettes de fer blanc et verres ont remplacé les anciens pots et contenants de faïence, de bois, d’étain ou de cuir.

 

Du côté de l’Amérique du Nord, des traces de l’industrie de la bière sont mentionnées chez les colons de la Virginie en 1587. Au Canada, les brasseries font partie du décor économique depuis les débuts de l’industrie au pays.

 

Toutefois, la présence de la bière est bien antérieure au XIXe siècle. Nos ancêtres consommaient de la bière comme en fait foi un extrait des Relations des Jésuites de 1636 qui parle d’une pinte de bière dans la ration offerte aux ouvriers agricoles. La première brasserie à « l’usage et pour l’utilité du peuple » aurait été établie par les Pères Jésuites. D’après des documents, le premier tavernier licencié au Canada, Jacques Boisond, s’approvisionnait à cet endroit. En 1668, l’intendant Jean Talon décide de construire une brasserie à Québec. À son ouverture, en 1671, l’industrie atteint une capacité de 4 000 barils. Jusqu’à la Conquête, les brasseries se multiplient, mais après cet événement, elles vont décliner progressivement.

 

Note : le mot « bière » a été adopté au XVème siècle, et vient du néerlandais « bier », qui signifie « boisson ».

 

 

 


Date de création : 16/05/2013 @ 16:30
Dernière modification : 16/08/2013 @ 11:39
Catégorie :
Page lue 3770 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^