Les Brasseurs du Sornin - La fabrication
Menu déroulant horizontal by Papinou
La fabrication

Voici notre méthode de brassage et de fermentation de nos bières.

 

 

Les matières premières sont: l'eau, les mats d'orge ou/et de blé, les grains crus, les houblons et la levure pour la fermentation.

 

L'Eau

 
 
 
 
 

Les anciennes brasseries s'installaient sur la source la plus propice au brassage et à la fermentation.

Aujourd'hui, l'on sait corriger l'eau pour qu'elle ait les caractéristiques adéquates à la brasserie.

Pour nous, après analyse de l'eau du réseau, nous avons décider de ne pas intervenir sur l'eau (on est dans la plage dans laquelle les choses se passent bien). Pas besoin de faire usage de la chimie ou autre filtre.

 

 
 

Le malt

 
 
 
 
Pur malt= 100% malt d'orge. Le malt en gros c'est de lorge germé, en fait après récolte, l'orge est mis à germer à taux d'humidité 90%. Au bout de quelques jours, quand les germes atteignent 1cm de longueur environ, l'on sèchent avec de l'air sec pour arrêter la germination. Les grains avec leur germe sont passés dans des tambours tournants (séparation du grain et des germes, que les grains sont gardés). Pendant cette phase le grain d'orge s'est transformé chimiquement, l'on pourra faire de la bière. (si l'on utilise que des grains crus, cela ne fonctione pas).

L'étape du touraillage, l'on fait circuler de l'air + ou - chaud et + ou - longtemps pour prendre la couleur désiré (clair, ambré caramel et torréfié). C'est la couleur du malt qui donne la couleur de la bière future.

NB: la France est numéro 1 mondial de malt, elle a un savoir-faire inégalé (beaucoup de bières étrangères sont faites à partir de malts francais).

L'on peut utiliser du malt de blé (on a le même procédé que précédemment avec du blé)

 

Grains crus

 
 
 
 
On peut utiliser des grains crus contenant de l'amidon comme la lentille du Puy en Velay pour notre Perle Verte, qui apporte un goût de légume à la bière.
 
 

Houblons

 
 
 
 
 Il en existe deux types: les aromatiques et les amérisants.

Nous utilisons les 2, ils viennent d'Allemagne, d'Alsace, de Tchécoslovaquie et de Slovénie.

 

Levure

 
 
 
 
 
 C'est un organisme unicellulaire qui sera l'acteur de la fermentation du moût en bière.

Nous utilisons 3 souches de levures différentes, elles se distinguent par leur pouvoir fermentaire et leur qualité en aromatique.

 

 

Le Brassage

 
 
 
 
 L'empatage, clarification, cuisson dans la salle à brasser.
 
 

Fermentation

 
 
 
 
 la fermentation principale dure 8 jours à 19°C et la garde (affiange du produit) dure 10 jours à 4°C, tout cela se passe en cuve close isotherme et régulée en température.
 
 

Refermentation bouteille

 
 
 
 

La prise de mousse se fait par refermentation en bouteille comme les trappistes par rajout d'une infime quantité de sucre pour relancer la fermentation et produire la quantité juste de CO2. Elle dure 10 jours par stockage des bouteilles en chambre chaude à 18°C.

 
 

Carbonatation

 
 
 
 
La carbonatation est un autre procédé pour la prise de mousse et est utilisée pour faire la limonade et la bière en fûts.
 

 

 

Etiquetage

 
 
 
 
L'étiquetage est adhésif et nous permet des formes sympas.





PicoBrasserie

 
 
 
 
 Les essais nouvelles bières, contrôles qualité, suivi fermentation

la pico-brasserie d'une capacité de 50L nous permet de faire 3 essais de 50L à la fois. Elle est régulièrement utilisée pour améliorer les bières, pour élaborer de nouvelles bières ou pour explorer de nouvelles pistes.

 
 

Cuves PicoBrasserie

 
 
 
 
3 Cuves de 50L pour faire les essais.
 
 

Laboratoire

 
 
 
 
 Il nous permet de suivre les fermentations en cuve et de faires des contrôles qualité.

 

 

 

 

 

 


Date de création : 17/05/2013 @ 11:38
Dernière modification : 25/06/2013 @ 10:37
Catégorie :
Page lue 2594 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^